Arthrose chronique chez les personnes âgées


Arthrose chronique : En médecine, on dit qu'une douleur devient chronique lorsqu'elle persiste de façon quasi quotidienne depuis plus de 3 à 6 mois. Cette augmentation du risque d'avoir des douleurs au fur et à mesure de l'avance en âge a été étudiée et mise en évidence dans de nombreuses études réalisées en Amérique du nord comme en Europe. On estime qu'un tiers de la population générale de ces pays souffre de douleur chronique. Si la douleur de courte durée s'observe à tout âge, avec la même fréquence, la douleur qui persiste est, en revanche, deux fois et demie plus fréquente entre 60 et 70 ans qu'entre 30 et 40 ans. Elle devient quatre fois plus fréquente après 80 ans. Force est de constater malheureusement, que plus on vieillit et plus le risque de ressentir une douleur chronique augmente. Il importe donc de bien en comprendre les causes.

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Douleur genou


  • L'arthrose : Une cause de douleurs chroniques


    L'arthrose est une maladie très fréquente liée à la dégénérescence du cartilage articulaire. Cette affection associe une douleur articulaire, un enraidissement et une diminution de la mobilité. Ces douleurs articulaires qui se majorent, limitent de plus en plus la mobilité, gênant considérablement la qualité de vie des patients. La douleur articulaire peut entraîner une mauvaise attitude de l'articulation, attitude destinée, dans un premier temps, à soulager la douleur, mais qui en fait l'aggrave à long terme. Diverses articulations peuvent être touchées : en particulier les hanches, les genoux, les mains, la colonne vertébrale.
    Arthrose du genou chronique

    Caractéristiques de la douleur de l'arthrose


    Ce qui caractérise l'arthrose, c'est la gêne articulaire le matin, nécessitant un "dérouillage". Elle s'accompagne aussi souvent d'un fond douloureux constant, sur lequel peuvent surgir de temps à autre des accès douloureux plus aigus : ce sont les poussées d'arthrose. L'arthrose est spécialement fréquente et on la ressent surtout après la retraite, et bien plus à 75 ans qu'à 60 ans. On estime que 85 % des octogénaires souffrent plus ou moins d'arthrose. La sévérité est extrêmement variable d'un malade à l'autre.

    Les traitements de l'arthrose


    La diminution de la douleur est le premier but du traitement actuel de l'arthrose. Face à une douleur d'arthrose, votre médecin vous conseillera des médicaments, la chirurgie et/ou l'activité physique

    Les médicaments pour l'arthrose
    Divers médicaments permettent de contrôler la douleur de l'arthrose. N'hésitez pas à utiliser une médication contre la douleur qui vous permettra d'exercer votre articulation, évitant ainsi son immobilisation et à plus long terme, son blocage complet.
    Parlez-en avec votre médecin qui est seul apte à vous la prescrire. Il vous donnera toutes les explications sur les bienfaits à en attendre et sur d'éventuels effets non désirés. Il vérifiera que ce traitement est compatible avec d'autres traitements éventuellement en cours. En aucun cas, vous ne devez prendre un médicament qui n'est pas conseillé par votre médecin.

    La chirurgie de l'arthrose
    Dans certains cas, il existe des opérations chirurgicales qui peuvent réduire dans une large mesure les phénomènes douloureux liés à l'arthrose, en particulier au niveau de la hanche et du genou. Mais dans de nombreuses circonstances, il n'y a pas d'indication à opérer une articulation touchée par l'arthrose. Dans tous les cas, Il faut vivre avec cette arthrose en aménageant votre activité. Il faut continuer à sorti et maintenir le plus possible ses activités habituelles.

    L'exercice physique de l'arthrose
    Dans le cas de l'arthrose, comme pour d'autres douleurs chroniques, le maintien d'une activité qu'il est possible d'assumer est préférable à l'inactivité.
    La gymnastique est, en effet, une activité bénéfique pour le patient arthrosique. Au début de la séance de gymnastique, la personne souffrant d'arthrose ressentira des douleurs articulaires plus vives qu'en fin de séance, lorsque l'échauffement aura produit son effet. La douleur articulaire de l'arthrose est souvent associée à une douleur liée à la crispation musculaire. C'est alors que les mouvements sont laborieux et difficiles. Assez rapidement, avec la poursuite de la séance de gymnastique, ces douleurs vont s'estomper.

    La personne arthrosique doit se prendre en charge elle-même, par des exercices de gymnastique effectués quotidiennement. Quelques séances de kinésithérapie peuvent permettre d'apprendre les bons exercices à poursuivre seul(e). Avoir mal à une articulation, même après la retraite, n'est ni le fait obligatoire de l'âge, ni uniquement le fait de l'arthrose. D'autres maladies peuvent également causer des douleurs des articulations. Votre médecin cherchera l'origine de cette douleur et ce qu'on peut faire pour la soulager.