Arthroplastie totale du genou (remplacement du genou)


Chirurgie genou : Le remplacement du genou est une chirurgie majeure dont le rétablissement est long. Si vous y mettez l'effort, vous pourrez reprendre vos activités et profiter de nouveau de la vie ! Vous êtes peut-être anxieux ou enthousiaste en attendant la chirurgie. C'est le moment indiqué pour penser à vos sentiments, à votre mode de vie et à vos habitudes et pour apporter les changements qui contribueront à accélérer votre rétablissement.

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Douleur genou


  • Chirurgie genou : Qu'est-ce qu'une arthroplastie du genou ?


    Définition arthroplastie : Vous allez subir une chirurgie de remplacement du genou appelée arthroplastie totale du genou. Le présent livret contient des renseignements qui vous aideront à vous préparer pour cette chirurgie et pour votre nouveau genou.

    Comment l'articulation du genou fonctionne-t-elle ? L'articulation du genou agit comme une charnière. L'os de la cuisse, ou fémur, dans le haut de la jambe est rattaché au tibia, dans le bas de la jambe. L'articulation du genou permet au tibia de glisser d'avant en arrière sur le fémur pour plier et redresser la jambe.
    Arthroplastie genou : Articulation du genou
    Trois éléments contribuent au bon fonctionnement, sans douleur, du genou :
    . le revêtement lisse qui protège les os, appelé cartilage;
    . le liquide qui lubrifie l'intérieur de l'articulation, appelé liquide synovial;
    . les muscles et les ligaments qui soutiennent et font bouger le genou.

    Trois éléments rendent le genou douloureux et difficile à bouger :
    . la dégradation du revêtement lisse qui protège les os (il devient rugueux, sec et usé);
    . l'affaiblissement des muscles, ce qui conduit à la raideur du genou;
    . l'assèchement du liquide synovial.

    Qu'est-ce qu'un remplacement du genou ?
    Le chirurgien enlève l'ancienne articulation du genou et en installe une nouvelle. C'est ce qu'on appelle un remplacement du genou, ou arthroplastie totale du genou. La nouvelle articulation du genou est faite de métal et de plastique. Une composante de la nouvelle articulation recouvre le dessous de l'os de la cuisse et l'autre est fixée au tibia. Ces nouvelles composantes rendent l'articulation lisse de nouveau. On pourrait également mettre un petit bouton sous la surface de la rotule. Le chirurgien utilisera du ciment ou de la colle pour fixer les nouvelles composantes.
    Arthroplastie genou : Remplacement du genou

    Pourquoi ai-je besoin d'un nouveau genou ? Vous pouvez avoir besoin d'un nouveau genou pour :
    . réduire la douleur que vous éprouvez;
    . améliorer la fonction de votre genou;
    . stabiliser votre genou.

    L'installation d'une nouvelle surface lisse favorise les mouvements. Votre chirurgien vous expliquera pourquoi vous avez besoin d'un remplacement du genou.

    Puis-je faire remplacer les deux genoux en même temps ?
    Cela dépend de nombreux facteurs, y compris votre santé globale et votre poids. Votre chirurgien discutera de cette possibilité avec vous. Si vous faites remplacer les deux genoux en même temps, le rétablissement sera plus long et votre séjour à l'hôpital pourrait également être plus long.

    Vous préparer pour la chirurgie de l'arthroplastie du genou


    Il est utile de se préparer en vue de la chirurgie. Subir un remplacement du genou signifie qu'il faudra changer la façon dont vous faites les choses. En effet, apprendre à vous déplacer avec une marchette ou à entrer dans le lit et à en sortir ne sont que quelques-uns des mouvements que vous aurez à apprendre à effectuer différemment.

    La conservation du sang
    Il se peut que vous ayez besoin de sang pendant la chirurgie (transfusion sanguine). On entend par conservation du sang le fait de profiter au maximum de votre propre sang avant, pendant et après la chirurgie. Une infirmière ou votre chirurgien pourrait discuter de la conservation du sang avec vous.

    Vous mettre en forme avant la chirurgie
    Le conditionnement physique avant la chirurgie favorise le rétablissement après celle-ci. Voici quelques idées pour vous aider à vous mettre en forme : piscine ou physiothérapie.

    La visite à la clinique préopératoire
    Cette visite à la clinique peut durer de 3 à 4 heures.
    Apportez la liste de tous les médicaments (y compris les médicaments en vente libre), vitamines, minéraux et suppléments naturels ou à base d'herbes médicinales que vous prenez à la maison. Vous auriez peut-être intérêt à obtenir auprès de votre pharmacien la liste à jour de vos médicaments. Si possible, apportez les médicaments dans leur contenant original.

    Pendant la visite préopératoire, vous pourriez :
    . subir plusieurs examens et analyses, par exemple un ECG (examen du coeur), des analyses sanguines et une radiographie;
    . parler avec une infirmière qui vous donnera des instructions à suivre concernant votre chirurgie, notamment le moment où vous aurez à arrêter de manger et de boire avant la chirurgie et le moment de vous présenter à l'hôpital le jour de la chirurgie. Elle pourrait aussi discuter de la gestion de la douleur;
    . passer en revue vos antécédents médicaux et les médicaments que vous prenez;
    . parler avec un anesthésiste au sujet du type d'anesthésique dont vous aurez besoin pendant la chirurgie.

    Les vêtements que vous aurez à apporter à l'hôpital
    Vous devrez apporter vos effets personnels tels que les mouchoirs de papier, le dentifrice, le shampoing et les autres articles de toilette. Pendant la majeure partie de votre séjour, vous porterez une chemise d'hôpital. Apportez un ensemble pour vous exercer à vous habiller avec votre thérapeute. Choisissez des vêtements amples et extensibles comme un pantalon d'entraînement et un haut ample. Optez pour des chaussures légères offrant un bon soutien et dotées de semelles antidérapantes. Laissez vos objets de valeur à la maison !

    Le jour de la chirurgie
    Il est très important que vous ne mangiez aucun aliment solide après minuit la veille de votre chirurgie. Pour ce qui est des liquides, suivez les lignes directrices que vous avez reçues à cet égard à la clinique préopératoire. Prenez seulement les médicaments qu'on vous a dit de prendre le matin de la chirurgie, et ce, avec une petite gorgée d'eau.

    Après la chirurgie de l'arthroplastie du genou et le séjour à l'hôpital


    Votre chirurgie durera environ 1 ½ à 2 ½ heures. Après la chirurgie, on vous transportera à la salle de réveil, où vous resterez jusqu'à ce que votre tension artérielle et votre pouls atteignent un niveau normal. Si vous ressentez de la douleur ou si vous avez des nausées, dites-le à l'infirmière. De la salle de réveil, on vous conduira à l'unité d'hospitalisation.

    Pendant que vous êtes à l'unité
    Une fois que vous serez arrivé à l'unité d'hospitalisation, les infirmières vérifieront vos signes vitaux (tension artérielle, rythme cardiaque, rythme respiratoire et température). On vous encouragera à en faire le plus possible de vous-même. Votre jambe pourrait avoir des contusions (bleus) ou être enflée et vous causer de la douleur quand vous bougez. Les infirmières vérifieront votre pansement et se renseigneront au sujet de votre douleur. Il pourrait y avoir un drain qui sort de l'incision sous le pansement. Ce drain sert à recueillir le liquide qui s'écoule de l'incision. On pourrait vous avoir inséré un cathéter dans la vessie; il s'agit d'un tube qui draine l'urine.

    Boire et manger
    Vous pouvez graduellement commencer à boire le soir de votre chirurgie. Le lendemain, vous pourrez boire un peu plus et graduellement commencer à manger.

    La gestion de la douleur
    Il est normal de ressentir de la douleur après une chirurgie. On peut la contrôler à l'aide de médicaments, de sacs réfrigérants et du bon positionnement de la jambe. Les membres de l'équipe de soins de santé vous aideront à soulager votre douleur. Celle-ci diminuera à mesure que vous guérissez. Il est essentiel de contrôler votre douleur afin de pouvoir faire les exercices pour le genou et vous déplacer.

    La confusion
    Certaines personnes qui ont eu une anesthésie générale, pris des médicaments contre la douleur ou qui sont tout simplement à l'hôpital peuvent être confuses après la chirurgie. Si vous avez déjà été confus pendant un séjour hospitalier, dites-le à votre chirurgien ou à un autre fournisseur de soins de santé. Si, en tant que membre de la famille ou en tant qu'ami, vous remarquez que votre proche agit différemment ou est agité, dites-le à l'infirmière.

    La constipation
    Les médicaments contre la douleur entraînent souvent la constipation. Chaque fois que vous allez à la selle, votre infirmière en prendra note. On pourrait devoir vous donner un émollient pour vous aider à évacuer vos selles. Votre infirmière vous encouragera à vous lever et à aller aux toilettes et elle vous aidera. Ne sortez pas du lit sans aide. Votre thérapeute vous le dira lorsque vous pourrez sortir du lit seul.

    Les nausées
    Vous pourriez avoir des maux de ventre ou des nausées après la chirurgie en raison de l'anesthésique ou des médicaments contre la douleur. Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous avez mal au coeur, dites-le à votre infirmière. Elle vous donnera des médicaments pour vous soulager.

    La peau
    Une peau en bonne santé favorise la prévention des infections. Pendant que vous êtes à l'hôpital, on vérifiera souvent vos pansements et votre incision. La meilleure façon de prévenir les problèmes de la peau, c'est de changer de position et d'éviter de rester étendu au lit trop longtemps. Les infirmières et les thérapeutes vous rappelleront de vous lever et de bouger le plus possible après la chirurgie. Vous devriez aussi faire de même une fois chez vous.

    Les faiblesses
    Il se peut que vous vous sentiez fatigué ou étourdi quand vous sortez du lit après la chirurgie. Assurez-vous qu'il y a toujours quelqu'un là pour vous aider à vous lever jusqu'à ce que vous puissiez vous déplacer seul en toute sécurité. Votre thérapeute vous l'indiquera lorsque vous serez prêt à marcher seul.

    Les troubles urinaires
    Vous pourriez avoir de la difficulté à uriner après la chirurgie. Si vous ne pouvez pas commencer à uriner ou arrêter d'uriner, si vous urinez souvent ou si vous avez une sensation de brûlure quand vous urinez, parlez-en à votre infirmière.

    Les troubles pulmonaires Après la chirurgie, votre niveau d'activité sera réduit. Par conséquent, il sera important de faire les exercices de respiration profonde et de toux toutes les heures quand vous êtes éveillé. Ces exercices contribuent à éviter l'accumulation de mucus dans les poumons.

    Les caillots de sang
    Le risque de formation de caillots de sang est plus élevé après une chirurgie. Il est donc très important que vous fassiez vos exercices et que vous bougiez le plus possible après la chirurgie afin de prévenir la formation de caillots.

    Rééducation du genou : Exercices pour le genou


    Exercices de respiration profonde et exercices pour stimuler la circulation après la chirurgie
    Après la chirurgie, commencez à faire ces exercices étendus dans le lit. Il pourrait être utile d'élever légèrement la tête du lit. Plus tard, vous pourrez les faire assis dans un fauteuil. Au cours des quelques jours suivant la chirurgie, faites ces exercices toutes les heures quand vous êtes éveillé.
    Arthroplastie du genou

    Exercices pour stimuler la circulation et muscler le genou Les règles qui suivent aideront vos muscles à guérir, à se fortifier et à bien fonctionner. Votre thérapeute vous aidera à entreprendre vos exercices le lendemain de la chirurgie. Vous en ferez un peu plus chaque jour à mesure que vous guérissez. On s'attend à ce que vous fassiez ces exercices tous les jours pendant que vous êtes à l'hôpital et une fois de retour chez vous. Votre thérapeute pourra changer les exercices à mesure que vous prenez des forces. Si vous y mettez l'effort, vous pourrez reprendre vos activités et profiter de nouveau de la vie!

    1) Bougez souvent votre genou. Faites les exercices que votre thérapeute vous a enseignés.
    2) Ne mettez pas un oreiller ou autre chose sous le genou pour le soutenir. Cela cause le raccourcissement des muscles et des ligaments et il devient alors plus difficile de redresser la jambe.
    3) Lorsque vous marchez, respectez les instructions que vous avez reçues concernant la mise en charge. Votre thérapeute vous dira combien de poids vous pouvez mettre sur la jambe opérée.
    4) Assoyez-vous sur des chaises fermes, ayant des bras et dont le siège est à la hauteur des genoux. Après la chirurgie, vous aurez besoin d'une chaise haute et ferme, munie de bras jusqu'à ce que vous ayez assez de force musculaire et d'amplitude articulaire pour vous asseoir sur une chaise ordinaire.

    Marcher
    Vous utiliserez d'abord une marchette. Les quelques premières fois que vous sortirez du lit, il se peut que vous vous sentiez faible ou étourdi. Assurez-vous qu'une infirmière ou un thérapeute est avec vous. Dites-le-lui chaque fois que vous vous sentez faible ou étourdi. Ne vous tournez pas brusquement. Ne tournez pas le genou quand vous vous tournez ou changez de direction. Tournez-vous plutôt en bougeant vos pieds.

    Descendre et monter un escalier doté d'une main courante - la canne et la jambe opérée descendent en premier. La jambe ombragée est la jambe opérée.
    Arthroplastie du genou : Exercices

    Le retour à la maison après l'arthroplastie du genou


    La douleur devrait s'atténuer avec le temps. Il est important de contrôler votre douleur pour que vous puissiez bouger et faire vos exercices. Continuez à respecter les règles concernant le genou.

    Si vous éprouvez une douleur intense ou de plus en plus forte qui ne s'apaise pas quand vous vous étendez et vous reposez, téléphonez à votre chirurgien.

    Vous aurez besoin de l'aide de la famille et des amis. Si vous vivez seul, vous auriez intérêt à songer à avoir recours aux services de relève ou à d'autres services pour lesquels on exige des frais. Parlez de vos préoccupations avec un membre de l'équipe de soins de santé.

    Le suivi postopératoire
    Vous verrez votre chirurgien 2 à 6 semaines après votre mise en congé de l'hôpital. Si votre incision est fermée au moyen d'agrafes, vous devrez les faire enlever de 9 à 14 jours après la chirurgie.

    Si vous avez besoin de faire changer le pansement qui recouvre l'incision après avoir quitté l'hôpital, votre médecin et l'infirmière pourraient prendre les dispositions nécessaires auprès du centre d'accès aux soins communautaires (CASC) de votre localité pour qu'une infirmière visiteuse se rende chez vous.

    Ce qu'il faut surveiller après l'opération du genou


    La dislocation
    Si la rotule se déloge, vous :
    1. ressentirez plus de douleur;
    2. ressentirez la douleur ailleurs dans le genou;
    3. remarquerez un changement dans la forme du genou;
    4. remarquerez que le genou est bloqué dans une position;
    5. serez incapable de soutenir votre poids.

    Si vous remarquez n'importe lequel de ces changements, communiquez immédiatement avec votre chirurgien. Il est impératif de traiter une dislocation sans tarder.

    Les infections
    La présence de contusions (bleus) et d'un peu de rougeur et d'enflure autour des agrafes est normale et ne signifie pas nécessairement qu'il y a une infection. Cependant, des bactéries qui se trouvent dans le sang peuvent s'introduire dans le nouveau genou et causer une infection. Il faut traiter une infection sans tarder.

    Voici les signes d'une infection :
    . rougeur accrue autour de l'incision;
    . enflure;
    . écoulement de l'incision;
    . augmentation de la douleur;
    . fièvre de plus de 38 °C ou 100 °F.

    Si vous présentez n'importe lequel de ces changements, communiquez immédiatement avec votre chirurgien.

    Protégez votre genou contre les blessures :

    1. Faites vos exercices.
    2. Respectez les règles concernant le genou.
    3. Utilisez les bons accessoires.
    4. Changez souvent de position.
    5. Arrêtez une activité si vous ressentez une douleur intense.

    La préparation de votre domicile


    Protégez-vous! Enlevez les carpettes de toutes les pièces afin d'éviter de trébucher et de tomber. Ne laissez pas traîner les cordons et les fils de téléphone. Fixez-les au plancher avant la chirurgie. Si vous empruntez les escaliers, appuyez-vous sur les mains courantes. Si vous n'avez pas de mains courantes, faites-en installer avant la chirurgie. Il serait bon de toujours avoir sur vous un téléphone portable ou un cellulaire. Faites attention de ne pas trébucher sur votre animal de compagnie. Ne cirez pas les planchers.

    Les accessoires de réhabilitation du genou


    Vous aurez besoin d'accessoires pour vous faciliter la tâche. Vous devrez obtenir à l'avance certains de ces accessoires en prévision de votre retour à la maison après la chirurgie. Il se peut que vous n'ayez pas besoin de tous les accessoires mentionnés ci-après : La marchette, une canne, des béquilles, un siège de toilette surélevé entre autres.

    En savoir plus chirurgie du genou