Arthroscopie du genou


Arthroscopie genou : Entre le fémur et le tibia se trouvent de petits coussins amortisseurs cartilagineux en forme de croissant : les ménisques. Au cours d'un mouvement violent, d'un accroupissement ou d'une rotation : un de vos ménisques s'est déchiré. C'est pourquoi votre genou gonfle, vous fait mal et/ou se bloque. L'opération se fait sans ouvrir le genou, par 2 petits trous. Dans l'orifice externe en dehors du tendon rotulien on met en place l'optique relié à la caméra (fibre optique). Dans le deuxième orifice on passe les instruments chirurgicaux spéciaux (technique arthroscopique).

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Douleur genou


  • Tout savoir l'arthroscopie du genou, la chirurgie du genou


    Qu'est-ce que le genou : Anatomie du genou


    Le genou est une articulation, autrement dit, une liaison mobile entre des os. Les principaux éléments qui la composent sont les suivants :

    Le cartilage recouvre les os et leur permet le glissement.

    Le ménisque est un croissant de cartilage qui se trouve entre les extrémités osseuses. Chaque genou possède un ménisque interne et un ménisque externe. Les ménisques stabilisent l'articulation et servent d'amortisseurs.

    La capsule articulaire entoure l'articulation et est revêtue d'une muqueuse (membrane synoviale) qui secrète du liquide. Ce liquide assure une fonction nutritive pour le cartilage, mais sert également de lubrifiant. L'articulation est renforcée par des ligaments, des tendons et des muscles.
    Anatomie du genou

    Qu'est-ce qu'une arthroscopie du genou ?


    C'est un examen permettant de voir l'intérieur du genou à l'aide d'un arthroscope, afin de poser un diagnostic et traiter les lésions apparentes. L'arthroscope est relié à une caméra, elle même connectée à un écran de télévision.
    Arthroscopie du genou

    Pourquoi une arthroscopie ?
    L'arthroscopie est utilisée pour diagnostiquer les anomalies des ménisques, du cartilage articulaire, des ligaments ou de la membrane synoviale. Certaines anomalies peuvent être corrigées durant l'arthroscopie.

    Comment est-elle réalisée ?
    Une arthroscopie se pratique dans une salle d'opération stérile.

    Quel type d'anesthésie est prévu dans l'arthroscopie ?


    L'anesthésie qui vous sera proposée pour votre chirurgie d'un jour tiendra compte de votre état de santé. Différents types d'anesthésie peuvent être indiqués :

    Anesthésie rachidienne
    L'anesthésiste injectera dans le canal rachidien (au bas du dos) une substance qui enlèvera complètement la sensibilité des jambes pour quelques heures. Vous demeurerez ainsi éveillé durant votre chirurgie et l'anesthésiste sera à vos côtés tout au long de l'opération. La sensibilité et le mouvement de vos jambes réapparaîtront graduellement quelques heures après votre chirurgie.

    Anesthésie générale
    Si l'anesthésie générale est nécessaire, vous serez " endormi " à la salle d'opération à l'aide de médicaments que l'anesthésiste injectera dans votre sang via un soluté. Vous vous réveillerez à la salle de réveil.

    Anesthésie locale Si ce type d'anesthésie est choisi, le médecin injectera dans l'articulation un produit qui vise à insensibiliser la zone visée.

    Quelles sont les complications potentielles de l'arthroscopie ?


    Complications potentielles reliées à l'anesthésie
    Elles sont expliquées lors de la consultation d'anesthésie pré-opératoire qui peut être obligatoire.

    Complications potentielles en période postopératoire
    L'infection de l'articulation du genou est très rare. Dans le cas où elle survient, elle nécessitera un traitement. Ce risque est réduit au maximum par une asepsie rigoureuse pendant et après l'intervention. Les infections à germes hospitaliers font l'objet d'une surveillance attentive par le comité d'amélioration continue de la clientèle en chirurgie et clientèle en orthopédie de l'HMR.

    Les points de surveillance
    Si vous notez la présence d'un ou plusieurs de ces signes il faut appeler votre chirurgien à son bureau ou à l'hôpital :
    • frissons, température de plus de 38,5°C;
    • douleur aiguë à la région opératoire, non soulagée par les analgésiques prescrits;
    • rougeur, chaleur ou écoulement au niveau de la plaie.

    La douleur dans les jours qui suivent une intervention sur le genou reste habituellement tout à fait tolérable. L'amélioration de l'arthroscopie du genou, l'absence fréquente d'immobilisation post-opératoire, la reprise souvent précoce de la marche avec appui ont rendu en effet ces interventions beaucoup moins douloureuses. Il est important de prendre la médication contre la douleur au bon moment et de ne pas endurer la douleur inutilement.

    La phlébite est la formation d'un caillot dans une veine. Toute chirurgie du genou peut se compliquer par une phlébite. Une mobilisation précoce minimise les risques de phlébite et dans certains cas, une prévention médicamenteuse est nécessaire.

    Quand faut-il ôter les fils de suture ?


    Les fils tombent d'eux-mêmes en 10-15 jours, s'ils sont résorbables. Sinon, il faut les ôter environ 14 jours après l'intervention. Ceci se fera soit à la clinique externe soit au CLSC.

    Puis-je prendre une douche ?


    Après une arthroscopie du genou, le bandage devra rester en place 72 heures. La douche est permise après 72 heures seulement. Lors de la douche, enlevez le bandage, et par la suite, bien assécher ou éponger la plaie et remettre des pansements adhésifs (Band-Aid) pour éviter que les points s'accrochent dans vos vêtements.

    Combien de temps faut-il envisager avant la reprise des activités quotidiennes ?


    Ce temps est variable selon l'intervention. La reprise d'activités quotidiennes comme le travail peut prendre quelques jours à quelques semaines de temps. Le suivi d'un programme d'exercices supervisés ou non est à favoriser pour la rééducation fonctionnelle de votre genou.

    Qu'en est-il de la convalescence ?
    On vous remettra un certificat d'arrêt de travail, signé par votre médecin; celui-ci tiendra compte de votre état général et du type de travail que vous exercez. Quant au formulaire d'assurance, vous pourrez le faire remplir par le médecin au secrétariat d'orthopédie moyennant certains frais.

    Pour toute question concernant votre convalescence, vous pourrez contacter les infirmières de l'unité de soins où vous avez été hospitalisé. Demandez à la téléphoniste de vous transférer à l'unité où vous avez subit votre intervention.

    En savoir plus chirurgie du genou