Traitements du douleur au genou


Traitement douleur genou : Douleur au genou. Traitement du genou. Trouvez une vaste collection de traitements du genou. Soulager la douleur au genou. Médicaments et traitements contre la douleur au genou. Douleur genou. Soulager une entorse au genou. Traitement de l'arthrose. Ménisque et ligaments.
Mots clés : traitement douleur, genou douloureux, douleur genou, traitement douleur au genou, traitement pour genoux, traitement de la douleur, douleur, soulager une entorse, arthrose genou, la douleur au genou arthrose.

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Traitement douleur genou


  • Traitement de la douleur de genou


    Les traitements pour la douleur au genou varient selon les causes exactes de la douleur au genou. A continuation les principaux traitements pour la douleur aux genoux.

    Comment faire pour soulager une douleur au genou ?


    Glace. Elle réduit la douleur et l'inflammation.
    Repos. Les lésions mineures nécessitent un ou deux jours de repos, mais les lésions graves plus de temps.
    Élévation de la jambe. Cela permet de faire descendre les liquides.
    Compression. Une bande autour du genou prévient l'oedème (accumulation de liquide dans l'articulation).
    Médicaments. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'aspirine, l'ibuprofène ou le naproxène peuvent aider à soulager l'inflammation et la douleur.
    Protection. Utiliser une genouillère rigide ou flexible pour donner une plus grande stabilité à l'articulation et limiter le mouvement.
    Traitement genou

    Médicaments et traitements contre la douleur au genou


    1. Médicaments
    Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour aider à soulager la douleur et traiter les maladies sous-jacentes, comme l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la crise de goutte. Exemple : ibuprofène, aspirine et naxoprène.

    2. Traitement de la douleur
    Kinésithérapie. Renforcement des muscles de la jambe pour que le genou soit plus stable. Il est probable que la thérapie se concentre sur les muscles situés à l'avant de la cuisse (quadriceps) et les muscles de l'arrière de la cuisse (ischiotibial). Les exercices pour améliorer l'équilibre sont également importants.

    Appareils orthopédiques. Des supports pour le genou (ou le talon) peuvent aider à changer la pression sur le genou le plus touché par l'arthrose. Différents types d'appareils aident à protéger l'articulation du genou.

    3. Les injections
    Corticostéroïdes. Les injections de corticostéroïdes (médicaments) dans l'articulation du genou peuvent aider à réduire les symptômes de l'arthrose et soulager la douleur pendant quelques mois. Les injections ne sont pas efficaces dans tous les cas. Il existe un petit risque d'infection.

    Acide hyaluronique. Ce liquide épais se trouve normalement dans les membranes en bon état. Il est injecté dans les zones endommagées pour soulager la douleur et fournir la lubrification. Les experts ne savent pas encore très bien comment fonctionne l'acide hyaluronique, mais ils réussissent à réduire l'inflammation. Le soulagement du mal au genou peut durer de six mois à un an.

    4. Chirurgie
    Si vous avez une lésion au genou nécessitant une intervention chirurgicale, il n'est généralement pas nécessaire d'être opéré immédiatement dans l'urgence. Avant de prendre toute décision, vous devez examiner les avantages et les inconvénients d'une rééducation non-chirurgicale et la reconstruction chirurgicale par rapport à ce qui est plus important pour vous. Si vous décidez de subir une intervention chirurgicale, les options peuvent inclure :

    Chirurgie arthroscopique. Selon la nature de la lésion, votre médecin peut examiner et réparer la blessure de l'articulation à l'aide d'une caméra de fibre optique et des instruments longs et étroits insérés à travers de petites incisions autour du genou. L'arthroscopie peut être utilisée pour enlever les corps libres dans l'articulation du genou, réparer le cartilage cassé ou endommagé et reconstruire les ligaments cassés.

    Arthroplastie partielle du genou. Dans cette procédure, le chirurgien remplace seulement la partie la plus endommagée du genou avec des pièces métalliques et plastiques. La chirurgie est généralement réalisée avec une petite incision. L'hospitalisation dure habituellement une seule nuit. La rééducation est plus rapide que dans la chirurgie de remplacement de la totalité du genou.

    Remplacement total du genou. Dans cette procédure, le chirurgien coupe l'os endommagé et le cartilage du fémur, du tibia et de la rotule et le remplace par une articulation artificielle composée d'alliages de métaux, de plastiques de grande qualités et de polymères.

    Traitements médicaux alternatifs pour soulager la douleur de genou


    Acupuncture. La recherche suggère que l'acupuncture peut aider à soulager une douleur au genou causée par l'arthrose. L'acupuncture consiste à placer de fines aiguilles dans la peau à des endroits précis du corps.

    Glucosamine et chondroïtine. Plusieurs études ont démontré l'efficacité de ces suppléments pour soulager la douleur de l'arthrose. Les personnes qui ont des douleurs d'arthrose modérée et sévère ont tendance à avoir de meilleurs résultats que ceux qui ont une douleur d'arthrose légère.

    Complications : Qu'est-ce qui se passe si on ne traite pas le genou douloureux ?


    Pas toutes les douleurs aux genoux sont graves. Mais certaines lésions et maladies du genou, comme l'arthrose, peuvent être très douloureuse et peuvent endommager de manière importante l'articulation et être handicapantes, si elles ne sont pas traitées. Et avoir une lésion au genou - même mineure - augmente les probabilités d'avoir une lésion semblable à l'avenir.

    Entorse traitement : Traitement des entorses du genou


    Définition : Lésion, souvent traumatique, du ligament collatéral médial, à cause de stress en valgus et rotation externe ou coup latéral.
    • Entorse de I grade : irritation et inflammation ligamenteuse avec ligament intact.
    • Entorse de II grade : déchirement partiel du ligament avec irritation et inflammation.
    • Entorse de III grade : rupture totale du ligament avec notoire instabilité du genou.

    Symptômes : Douleur médiale, avec déviation en valgus lors de la mobilisation et parfois bruit de craquement. Examen avec laxisme médial et enflure. On peut confondre avec rupture du ménisque médial.

    Traitement : 1. Immobilisation avec du Velcro ou appareil de constriction rotulien pendant une ou deux semaines. 2. Limitation de la flexion et mouvements de pivot avec l'utilisation de béquilles pendant une ou deux semaines. 3. Glace : 15 minutes pendant une journée. 4. Exercices de renforcement des quadriceps et muscles des cuisses. 5. Envisager des infiltrations de corticoïdes si aucune réponse favorable en un mois.

    Arthrose traitement : Traitement de l'arthrose du genou


    Traitement arthrose genou

    Définition : Arthrose du genou. Processus inflammatoire et, ou dégénératif qui touche souvent les trois principaux compartiments : le médial, le latéral et le fémoropatellaire. Une personne sera plus prédisposée à l'arthrose en cas d''antécédents familiaux, d'obésité, d''antécédents de genu valgum et genu varus, et celles qui ont subi une opération du ménisque ou une fracture des membres inférieurs.

    Symptômes : Douleur chronique ; engourdissement, surtout après repos, craquements ; limitation de la mobilité ; de flexion et extension ; hypotrophie musculaire de la musculature adjacente, à un stade avancé, une déformation du genou, ostéophytes palpables et parfois des effusions de sang sans trop d'inflammation. Dans les cas classique des tests en cabinet ne sont pas nécessaires.

    Traitement : 1. Exercices en douceur de renforcement musculaire. 2. Surveillance de la posture, la déambulation, les chaussures et les pieds. 3. Réduction du poids chez l'obèse. 4. Conseils de soins des articulaires, surtout ne pas effectuer de flexion extrême avec du poids. 5. Physiothérapie : Aller voir un spécialiste pour réduire la douleur selon les cas. 6. L'acétaminophène est le médicament à préconiser. 7. Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils peuvent être combinés avec l'acétaminophène. 8. Antidépresseurs. Commencer avec des tricycliques malgré leurs effets anticholinergiques. 9. Gel ou pommade antalgique pour essayer. 10. En phase aiguë ou inflammatoire ou avec épanchement envisager une infiltration avec des corticostéroïdes, lorsqu'il est contraindicaté les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou quand ils ne sont pas tolérés, pour soulager la douleur, quand on ne peut pas opérer ou quand le patient le souhaite.

    Ligaments traitement : Traitement du ligament croisé antérieur


    Définition : Le ligament est un ensemble de fibres conjonctives serrées qui unissent deux os au niveau d'une articulation ou qui maintiennent un organe en place. Entorse ou lésion du ligament situé entre le bord antérieur du plateau tibial et le condyle fémoral latéral. Lésion non par contact mais par hyperextension, excès de varus et rotation interne ou valgus avec rotation externe.

    Symptômes : Beaucoup d'épanchement hémorragique, grande faiblesse et instabilité du genou, sensation de craquement et douleur postéro-latérale du genou. Présente le signe de Lachman positif (le genou en flexion de 15 degrés permet la translation tibiale sous le fémur sans trouver un final précis).

    Traitement : Repos, glace, compression, élévation. Si vous soupçonnez grade III visiter l'orthopédie au bout d'un mois.

    Ménisque traitement : Traitement de la douleur des ménisques


    Définition : Lésion du ménisque, plus fréquemment par déchirure de la corne postérieure par un traumatisme ou des processus de dégénérescence, du le plus souvent à s'abaisser en chargeant su poids (squats) et rotation du genou en valgus. La lésion centrale du ménisque est pire parce qu'elle ne reçoit pas de réserves de sang. La lésion médiale est plus fréquente parce qu'elle fait partie de l'articulation et est attaché à la capsule de l'articulation.

    Symptômes : Epanchement modéré, douleur dans le côté médial du genou qui est verrouillé à l'extension, pincement, craquement occasionnel et difficulté à faire des squats. Test de MC Murray positif (douleur et difficulté à la rotation interne du tibia lors de mouvements de flexion à extension. Dans certains cas besoin de Rx er RM du gneou. On peut confondre avec lésion latérale, avec des syndromes rotuliens, avec des plis synoviales ou corps étranges et arthrose.

    Traitement : 1. Repos, glace, compression et élévation. 2. Réhabilitation fonctionnelle. 3. Selon la réponse considérer envoyer à orthopédie qui peuvent faire de l'arthroscopie pour un diagnostic précis et un traitement invasif de la en même temps.

    Bursite traitement : Traitement de la douleur d'une bursite


    Définition : Inflammation de la bourse superficielle à la rotule, par traumatisme ou s'agenouiller fréquemment. C'est une bourse très délicate et mince qui peut s'infecter, ou qui peut subir une inflammation suite à une crise de goutte. Elle peut se convertir en bursite chronique.

    Traitement : 1. Glace en phase aiguë : 15 minutes. 2. Restriction aiguë : ne parvient pas à 45° de flexion, ne pas se mettre en squat ni s'agenouiller. 3. Exercice isométrique d'élévation de la jambe rigide. 4. Infiltration de la bourse après aspiration de l'épanchement.

    Kyste de Baker traitement : Traitement de la douleur au genou


    Définition : C'est une synovite ou une accumulation de liquide synovial dans les couches de gras de la fosse poplité ou comme diverticule ou saccule poplité de la cavité synoviale du genou. Elle peut être confondue avec une bursite profonde ou bursite du semi-membraneux.

    Symptômes : Douleur et enflure poplitée, sur sa face médiale, dans les cas avancés. Peu de symptômes si elle est initial ou peu développée.

    Traitement : 1. Observation si les kystes sont petits ou peu symptomatiques. 2. Peuvent être perforé et mettre en place un pansement occasionnellement. 3. L'épanchement original doit être traité. 4. Restriction aiguë de flexion à plus de 35 degrés du genou, marcher beaucoup ou se tenir debout longtemps. 5. Exercice d'élévation avec la jambe étendue en forme isométrique. 6. Infiltration avec des corticostéroïdes s'il n'y a pas de contrôle avec perforation et aspiration à plusieurs reprises.