Douleur genou : Que faire devant une douleur genou ?


Douleur de genou : Le genou est composé de trois articulations en une cavité synoviale : fémoro-tibiale interne, fémoro-tibiale externe et fémoro-rotulienne. Le genou possède des éléments stabilisateurs importants appelés ligaments croisés et latéraux et de congruence appelé ménisques. La douleur au genou peut provenir d'une pathologie traumatique, dégénérative et inflammatoire.

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Douleur genou


  • Que faire devant une douleur de genou ?


    • Préciser la douleur
    •  Évaluer le retentissement fonctionnel
    •  Rechercher des éléments de gravité
    •  Rechercher des éléments cliniques d'orientation : examiner le genou
    •  Éléments paracliniques d'orientation

    Préciser la douleur au genou


    • Siège antérieur, latéral, postérieur
    •  Irradiation (vers le bas)
    •  Facteurs déclenchants, mode d'installation
    •  Horaire mécanique/inflammatoire
    •  Traitements antérieurs
    •  Attention : la gonalgie peut être une douleur de hanche

    Évaluer le retentissement fonctionnel


    • Limitation douloureuse de la mobilité
    •  Gêne à la marche :
    - périmètre de marche
    - sensation de dérobement, d'instabilité, de blocage
    - boiterie, utilisation de canne(s)
    •  Gêne dans les gestes quotidiens : escaliers, accroupissement
    •  Indice algo-fonctionnel (Lequesne)

    Rechercher les éléments de gravité


    •Impossibilité totale à mobiliser activement le genou : fracture, entorse grave, déficit neurologique
    • Fièvre élevée, frissons.
    • Signes vitaux.

    Rechercher les éléments cliniques d'orientation


    • Examen articulaire
    - inspection : genu varum/valgum, flexum, amyotrophie
    - gonflement : liquide, synovite, kyste poplité
    - signes rotuliens
    - mobilisation : active et passive
    - stabilité latérale et sagittale (tiroirs)
    - signes méniscaux et tendineux
    • Examen de la région : éléments vasculonerveux.

    ETAPE N°1 : EXAMEN DEBOUT DU GENOU


    Deux éléments à vérifier :
    • Les axes des membres inférieurs
    • L'existence d'un kyste poplité

    Les déviations axiales :
    Les troubles statiques dans le plan frontal (de face)
    Douleur de genou

    Les troubles statiques dans le plan saggital (de profil)
    Douleur de genou

    Le kyste poplité :
    Douleur de genou

    ETAPE N°2 : EXAMEN DE LA MARCHE


    Examen au cours de la marche. Recherche d'une boiterie :

    •  Boiterie d'esquive
    •  Boiterie par manque d'extension
    •  Boiterie par appui précaire
    Douleur de genou

    ETAPE N°3 : EXAMEN EN DECUBITUS


    Eléments à examiner :
    • Recherche d'un épanchement
    • Compartiment fémoro-patellaire (signes rotuliens)
    • Compartiments fémoro-tibiaux
    • Recherche d'une laxité
    • Autour du genou.


    Epanchement : bourse ou articulation
    Gonflement global, en particulier au dessus de la rotule, dans le sous-quadricipital avec une limitation franche de la mobilité
    Douleur de genou

    Examen en décubitus : Recherche d'un épanchement
    Douleur de genou
    Choc rotulien : recherche épanchement intra-articulaire

    Examen en décubitus : Compartiment fémoro-patellaire
    Deux principales pathologies :
    •  Syndrome fémoro-patellaire
    •  Instabilité externe de la rotule

    Rechercher un syndrome fémoro-patellaire
    Pourquoi ?
    C'est la cause la plus fréquente des douleurs (80%) Le traitement est spécifique et efficace : rééducation

    Comment ?
    Les douleurs antérieures ou globales sont provoquées par
    • La montée et surtout la descente des escaliers
    • La marche en terrain inégal ou en descente
    • La station assise prolongée, genoux fléchis
    • La course à pied, la randonnée, le cyclisme, le rameur le ski, les sports de ballon.

    Signe du rabot : souffrance fémoro-patellaire Toucher rotulien : souffrance fémoro-pat. Signe de Zohlen : souffrance fémoro-pat. Signe du Smilie : instabilité de la rotule
    Douleur de genou Douleur de genou Douleur de genou Douleur de genou

    Examen en décubitus : Compartiments fémoro-tibiaux
    Deux principales pathologies :
    •  Arthrose fémoro-tibiale (après 50 ans)
    •  Pathologie des ménisques (jeunes, sportifs)

    Flexion du genou Extension du genou
    Douleur de genou Douleur de genou

    Recherche d'une lésion méniscale
    •  Manoeoeuvre de Judet
    •  Grinding Test
    •  Cri du ménisque de Oudart
    •  Test de Mac murray

    Test méniscal :
    manoeuvre de Judet
    Test méniscal :
    Grinding Test
    Test méniscal :
    Le cri du ménique
    Test méniscal :
    Test de Mac Murray
    Douleur de genou Douleur de genou Douleur de genou Douleur de genou

    Test de Mac Murray : Genou fléchi au maximum et mis en rotation externe. En maintenant la rotation externe, le genou est porté en extension, ce qui réveille la douleur interne.

    Examen en décubitus : Recherche d'une laxité
    Recherche de mouvements anormaux (montrant une laxité) dans les 2 axes
    •  Sagittal : ligaments croisés
    •  Latéral : ligaments latéraux

    Signe de Lachman : laxité sagittale antérieure (LCA) Tiroir antérieur : laxité sagittale antérieure (LCA) Laxité frontale en extension en varus/valgus (LLI et LLE)
    Douleur de genou Douleur de genou Douleur de genou

    Examen en décubitus : Autour du genou.
    Recherche une pathologie locale ou en amont
    •  Tendon rotulien
    •  Bursite pré-rotulienne
    •  Le quadriceps
    •  La hanche

    Examen du tendon rotulien : test isométrique Douleur de genou

    Bursite pré-rotulienne
    Douleur de genou

    Examen du quadriceps : mesure du périmètre circonférentiel
    Douleur de genou

    ETAPE N°4 : EXAMENS COMPLEMENTAIRES


    Éléments paracliniques d'orientation
    • Radiographies :
    - genoux comparatifs : face, schuss, profil, axial
    - bassin parfois utile.
    •  Biologie simple : VS.
    •  Ponction articulaire : si gonflement (facile !)
    •  Imagerie de 2nd intention : TDM, scinti, IRM
    •  EMG le plus souvent inutile
    •  Echodoppler : vasculaire + creux poplité

    Orientations diagnostiques (contexte non traumatique)
    • Devant un genou « inflammatoire » :
    - arthrite infectieuse : septique, tuberculose.
    - arthrite microcristalline : goutte, CCA.
    - arthrite rhumatismale : PR,.
    - hémarthrose : (trauma), CCA, hémophilie, SVN ou tumeur
    • ATTENTION à
    - une atteinte osseuse : fissure, algo.
    - une bursite
    - la rupture de kyste poplité
    • Devant un genou mécanique douloureux :
    - gonarthrose fémoro-tibiale ou rotulienne
    - ostéonécrose ou fissure
    • Devant un genou mécanique avec blocage :
    - lésions méniscales
    - (ostéo)chondomatose
    • Devant un genou mécanique instable :
    - lésions ligamentaire (croisés, latérarux)
    - instabilité rotulienne 
    • Devant un genou douloureux sans atteinte articulaire :
    - tendinopathies : patte d'oie, rotulienne.
    - bursite pré-rotulienne (hygroma) : attention à la surinfection
    - pathologie osseuse de voisinage (fissure, algo, nécrose, tumeur, Paget)