Comment reconnaître l'arthrose de genou ?


Douleur genou : L'arthrose est une affection articulaire, d'origine mécanique et non inflammatoire, caractérisée par des lésions dégénératives des articulations, et principalement du genou. Les localisations les plus fréquentes de l'arthrose sont le genou, la main, le pied, la hanche, le cou et la colonne vertébrale. L'arthrose, qui se manifeste surtout après 60 ans, est trois fois plus fréquente chez la femme que chez l'homme. Bien qu'elle ne soit pas au sens strict la conséquence du vieillissement, sa fréquence augmente lorsque le cartilage n'a plus ses qualités originelles de souplesse, d'élasticité, de glissement. La lésion du cartilage articulaire est parfois d'origine traumatique. La douleur qu'elle occasionne apparaît après tout effort soutenu et disparaît au repos, ne gênant pas le sommeil. Au réveil, elle est souvent pénible pendant quelques minutes (dérouillage).

Note des utilisateurs :

Note 9.2 9.2 basé sur 834 opinions

genoux


Arthrose genou


  • Arthrose genou : Qu'est-ce que l'arthrose ?


    La définition d'arthrose indique que c'est une maladie de l'articulation, avec destruction progressive du cartilage et de l'os sous-jacent. Cette maladie survient particulièrement en cas de :
    • surpoids
    • séquelle de traumatismes sportifs (rupture ancienne des ligaments) ou de fractures
    • pratique de sport occasionnant des microtraumatismes répétés (par ex. la course à pied)
    • déformation des jambes : jambes en X ou arquées
    • séquelles d'intervention chirurgicale (ménisque par exemple)

    Comment reconnaître l'arthrose de genou ?


    Le principal signe clinique est la douleur. Celle-ci prédomine d'un côté de l'articulation ou touche la totalité du genou. Parfois très intense, elle se localise dans la majorité des cas au genou sans irradiation. Elle augmente avec les activités physiques ou même à la marche et peut se poursuivre la nuit. Cette douleur s'accompagne progressivement d'une gêne au mouvement.

    La radiographie standard confirme le diagnostic.
    Sur les radios standards, alors que les os sont bien visibles, le cartilage est transparent. Lorsqu'il y a arthrose la couche de cartilage entre les os s'amincit car elle s'use. Sur la radio cette usure donne l'impression que les os se rapprochent. Au début le pincement est discret puis il s'accentue. Pour finir les os se touchent. Le contact se fait os sur os. Pour voir ce pincement les radiographies doivent être faites debout, en appui sur les 2 pieds. Le bilan comprend un cliché où le genou est un peu plié comme la position « schuss » au ski. Cette radio est importante, en effet le genou s'use surtout dans cette position lors de la marche.
    Arthrose de genou

    Le bilan radiologique comprend également une radiographie de la rotule. A l'issue du bilan radiographique l'usure articulaire peut être localisée sur un seul compartiment ou sur plusieurs :
    Arthrose de genou

    Traitement de l'arthrose de genou


    Lors des poussées de douleur, la mise au repos de l'articulation est indispensable : utilisation d'une canne pour les arthroses des membres inférieurs. Les analgésiques, l'aspirine, les anti-inflammatoires et les infiltrations de corticostéroïdes peuvent soulager la douleur. On propose aussi des injections d'acide hyaluronique, surtout pour l'arthrose du genou. Des antiarthrosiques à action lente peuvent être proposés. La crise passée, si l'épaisseur du cartilage est suffisante, l'articulation retrouve souvent une fonction normale. Il faut cependant éviter traumatismes et surmenage, susceptibles de déclencher une nouvelle poussée ; cela passe parfois par un régime amaigrissant, pour diminuer le poids superflu supporté par les articulations.

    Chirurgie de l'arthrose de genou


    Les malformations articulaires peuvent être opérées chirurgicalement (ostéotomie) à ce stade. L'entretien d'une bonne musculature compense, en partie, le mauvais état articulaire. Le thermalisme, la physiothérapie peuvent également être utiles. Quand le cartilage est complètement détruit et que l'arthrose entraîne une impotence fonctionnelle importante, on recourt à une arthroplastie (chirurgie de remplacement articulaire) ou, plus rarement, à une arthrodèse (soudure chirurgicale d'une articulation).